Choose an option to see content specific to your location and language

Série de webinaires sur les risques d’une longévité accrue Séance 5 de 5: Tirer parti du Big Data et de l’IA pour améliorer et promouvoir la longévité

Inscrivez-vous à la dernière séance de la série

Informations sur l’événement

9 juillet 2024

En ligne


Cet événement se tiendra du 11:00 au 12:00.

L'Est

Remarque : Ce webinaire est disponible en anglais seulement

Dans cette série de webinaires, Douglas et Uli cherchent à répondre à la question ultime que se posent les institutions financières en matière de longévité : Où est notre limite?

Un allongement important de la durée de vie moyenne pourrait entraîner des répercussions considérables sur les institutions financières et la société. Dans quelle mesure en comprend-on réellement les risques? Les gens ont tendance à sous-estimer l’espérance de vie, et les prévisions des actuaires sont typiquement basées sur les tendances historiques. La pensée de groupe a-t-elle entraîné la création systématique de lacunes dans l’évaluation des risques futurs liés à la longévité? Sommes-nous en train de négliger des cygnes noirs? Comprenons-nous bien les différences entre les personnes assurées et la population dans son ensemble?

Ces dernières années, des ressources intellectuelles et financières importantes ont été consacrées aux recherches sur divers aspects de l’augmentation de l’espérance de vie et de l’espérance de vie en bonne santé. Si nous trouvons à l’occasion des bribes d’information à ce sujet dans les médias scientifiques, les questions sur les axes de progrès possibles en matière de longévité et la probabilité de percées dans ce domaine dans un avenir proche restent sans réponse.

Inscrivez-vous à la dernière séance de la série, Tirer parti du Big Data et de l’IA pour améliorer et promouvoir la longévité, avec Douglas Anderson (fondateur et visionnaire en chef de Club Vita), Uli Stengele (actuaire en chef de Nationwide Financial), Gregg TeHennepe (Directeur principal, sciences informatiques chez The Jackson Laboratory), et Steven Baxter (Chef de l’innovation et du développement de Club Vita) pour résoudre ces principales questions abordées :

  • Comment peut-on utiliser l’IA dans le domaine de la longévité, notamment en ce qui concerne la médecine préventive (par exemple, le dépistage précoce des cancers), l’accélération de la découverte de médicaments, l’établissement de nouveaux liens génétiques et l’amélioration de l’efficacité opérationnelle dans la prestation de soins de santé?
  • Quelle sera l’incidence de l’IA sur l’évolution de la durée de vie?
  • Quels groupes d’âge devraient être les plus touchés?
Conférenciers
Partager cet article:
Icon/Arrow/UpIcon/Pin/Calander12Icon/Close/blackIcon/Social/FacebookFlag/CanadaFlag/wolrdFlag/ukFlag/usaIcon/Social/LinkedinIcon/MinusIcon/PinIcon/ExpandIcon/QuoteIcon/Website-greenIcon/Website/grey